AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

~ Remplir les lignes de RP ~ Aide pour le RP.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Coeur de Panthère
Guerrière Redoutable au Coeur Noir
avatar

Messages : 233

MessageSujet: ~ Remplir les lignes de RP ~ Aide pour le RP. Sam 21 Aoû - 23:05

    J'ai décidé de poster ici une petite aide pour vous aider à faire des RP plus longs et bien plus complets. J'ai pris pour personnage Océan Pacifique. Aussi, je dois vous avouer que ce tutoriel n'est PAS de moi. J'ai reçu l'autorisation de le poster donc aucun problème mais c'est très utile, j'ai juste adapté le texte et corrigé le plus possible les fautes.

    - - - - - - - - - - - -- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    Océan Pacifique arriva à la maison abandonnée.

    Bon, c’est léger. Pour ça, on va décrire un peu le lieu en lui-même.

    Océan Pacifique arriva enfin devant une maison. Celle-ci était située au milieu d’une plaine, l’herbe était verdoyante, des animaux y couraient discrètement, et la maison, en béton et en bois, semblait bien abîmée. Celle-ci était en fait abandonnée par les hommes. Une grande maison dans un décor plutôt coloré.

    Un peu mieux déjà, non ? On va ensuite décrire le temps, l’extérieur etc.

    Océan Pacifique arriva enfin devant une maison. Celle-ci était située au milieu d’une plaine, l’herbe était verdoyante, des animaux y couraient discrètement, et la maison, en béton et en bois, semblait bien abîmée. Celle-ci était en fait abandonnée par les hommes. Une grande maison dans un décor plutôt coloré. Le soleil était déjà haut dans le ciel, on atteignait la demi-journée. Le soleil brillait et réchauffait l’air. La luminosité rendait cette situation si belle… L’herbe brillait de loin. Le soleil frappait les murs endommagés de la maison et se reflétaient à l’horizon. Il faisait bon, quelle belle saison de printemps dont on arrivait à moitié… Une légère brise s’était levée quelques heures plus tôt, une régularisation naturelle de la température extérieure.

    Bon, c’est déjà mieux, mais pas encore ça … Alors on va décrire notre chat. Mouvements comprit.

    Océan Pacifique arriva enfin devant une maison. Celle-ci était située au milieu d’une plaine, l’herbe était verdoyante, des animaux y couraient discrètement, et la maison, en béton et en bois, semblait bien abîmée. Celle-ci était en fait abandonnée par les hommes. Une grande maison dans un décor plutôt coloré. Le soleil était déjà haut dans le ciel, on atteignait la demi-journée. Le soleil brillait et réchauffait l’air. La luminosité rendait cette situation si belle… L’herbe brillait de loin. Le soleil frappait les murs endommagés de la maison et se reflétaient à l’horizon. Il faisait bon, quelle belle saison de printemps dont on arrivait à moitié… Une légère brise s’était levée quelques heures plus tôt, une régularisation naturelle de la température extérieure. Océan Pacifique s’était stoppé devant la maison, assit au sol. De ses yeux bleus, il fixait cette maison, qui le rendait curieux. Le beau (mouais on va éviter hein, ça va lui donner la grosse tête sinon ) chat tigré était immobile au sol, appuyé sur ses pattes. Il semblait prêt à partir en courant à la première alerte visuelle ou auditive de danger imminent. Ses pattes étaient droites et immobile. Et ses oreilles étaient fixes, il était attentif. Sa queue faisait des petits mouvements horizontaux, battant dans le vent régulièrement.

    Nan, toujours pas ! On va rajouter les pensées du chat :

    Océan Pacifique arriva enfin devant une maison. Celle-ci était située au milieu d’une plaine, l’herbe était verdoyante, des animaux y couraient discrètement, et la maison, en béton et en bois, semblait bien abîmée. Celle-ci était en fait abandonnée par les hommes. Une grande maison dans un décor plutôt coloré. Le soleil était déjà haut dans le ciel, on atteignait la demi-journée. Le soleil brillait et réchauffait l’air. La luminosité rendait cette situation si belle… L’herbe brillait de loin. Le soleil frappait les murs endommagés de la maison et se reflétaient à l’horizon. Il faisait bon, quelle belle saison de printemps dont on arrivait à moitié… Une légère brise s’était levée quelques heures plus tôt, une régularisation naturelle de la température extérieure. Océan Pacifique s’était stoppé devant la maison, assit au sol. De ses yeux bleus, il fixait cette maison, qui le rendait curieux. Le beau (mouais on va éviter hein, ça va lui donner la grosse tête sinon ) chat tigré était immobile au sol, appuyé sur ses pattes. Il semblait prêt à partir en courant à la première alerte visuelle ou auditive de danger imminent. Ses pattes étaient droites et immobile. Et ses oreilles étaient fixes, il était attentif. Sa queue faisait des petits mouvements horizontaux, battant dans le vent régulièrement. Pourquoi Océan Pacifique était comme ça ? Eh bien c’était simple, il était en train de réfléchir. Il se demandait ce qu’il y avait dans cette maison, il se demandait pourquoi le clan du sang était autant attaché à un endroit comme celui-ci, et sa curiosité le poussait à aller voir à l’intérieur, il ne savait pas ce qui l’en retenait… Il réfléchissait à une manière d’entrer discrètement, de rentrer en étant sur que personne ne l’ait vu, pour être sûr de ne pas être dérangé.

    Il ne faut pas s’arrêter sur une image ! Alors mettons des actions !

    Océan Pacifique arriva enfin devant une maison. Celle-ci était située au milieu d’une plaine, l’herbe était verdoyante, des animaux y couraient discrètement, et la maison, en béton et en bois, semblait bien abîmée. Celle-ci était en fait abandonnée par les hommes. Une grande maison dans un décor plutôt coloré. Le soleil était déjà haut dans le ciel, on atteignait la demi-journée. Le soleil brillait et réchauffait l’air. La luminosité rendait cette situation si belle… L’herbe brillait de loin. Le soleil frappait les murs endommagés de la maison et se reflétaient à l’horizon. Il faisait bon, quelle belle saison de printemps dont on arrivait à moitié… Une légère brise s’était levée quelques heures plus tôt, une régularisation naturelle de la température extérieure. Océan Pacifique s’était stoppé devant la maison, assit au sol. De ses yeux bleus, il fixait cette maison, qui le rendait curieux. Le beau chat tigré était immobile au sol, appuyé sur ses pattes. Il semblait prêt à partir en courant à la première alerte visuelle ou auditive de danger imminent. Ses pattes étaient droites et immobile. Et ses oreilles étaient fixes, il était attentif. Sa queue faisait des petits mouvements horizontaux, battant dans le vent régulièrement. Pourquoi Océan Pacifique était comme ça ? Eh bien c’était simple, il était en train de réfléchir. Il se demandait ce qu’il y avait dans cette maison, il se demandait pourquoi le clan du sang était autant attaché à un endroit comme celui-ci, et sa curiosité le poussait à aller voir à l’intérieur, il ne savait pas ce qui l’en retenait… Il réfléchissait à une manière d’entrer discrètement, de rentrer en étant sur que personne ne l’ait vu, pour être sûr de ne pas être dérangé. Doucement, le chat robuste se leva, d’un mouvement lent et sûr. Il avança en direction de la porte en bois qu’il poussa doucement de sa patte. La porte s’ouvrit dans un grincement à réveiller un mort. Océan Pacifique entra à l’intérieur doucement, puis referma celle-ci, en espérant que personne ne l’ai vu y entrer. Il observait autour de lui, il faisait sombre dedans, bien que quelques faisceaux lumineux traversaient les murs et les fenêtres pour pénétrer la pièce et les yeux de Océan Pacifique durent s’adapter à ce changement de lumière. Il regardait autour de lui et voyait des ustensiles étranges… Des choses que les humains utilisaient.

    Pour pimenter un peu tout ça et le rendre captivant, ajoutons quelque chose qui puisse rappeler le passé de notre personnage !

    Océan Pacifique arriva enfin devant une maison. Celle-ci était située au milieu d’une plaine, l’herbe était verdoyante, des animaux y couraient discrètement, et la maison, en béton et en bois, semblait bien abîmée. Celle-ci était en fait abandonnée par les hommes. Une grande maison dans un décor plutôt coloré. Le soleil était déjà haut dans le ciel, on atteignait la demi-journée. Le soleil brillait et réchauffait l’air. La luminosité rendait cette situation si belle… L’herbe brillait de loin. Le soleil frappait les murs endommagés de la maison et se reflétaient à l’horizon. Il faisait bon, quelle belle saison de printemps dont on arrivait à moitié… Une légère brise s’était levée quelques heures plus tôt, une régularisation naturelle de la température extérieure. Océan Pacifique s’était stoppé devant la maison, assit au sol. De ses yeux bleus, il fixait cette maison, qui le rendait curieux. Le beau chat tigré était immobile au sol, appuyé sur ses pattes. Il semblait prêt à partir en courant à la première alerte visuelle ou auditive de danger imminent. Ses pattes étaient droites et immobile. Et ses oreilles étaient fixes, il était attentif. Sa queue faisait des petits mouvements horizontaux, battant dans le vent régulièrement. Pourquoi Océan Pacifique était comme ça ? Eh bien c’était simple, il était en train de réfléchir. Il se demandait ce qu’il y avait dans cette maison, il se demandait pourquoi le clan du sang était autant attaché à un endroit comme celui-ci, et sa curiosité le poussait à aller voir à l’intérieur, il ne savait pas ce qui l’en retenait… Il réfléchissait à une manière d’entrer discrètement, de rentrer en étant sur que personne ne l’ait vu, pour être sûr de ne pas être dérangé. Doucement, le chat robuste se leva, d’un mouvement lent et sûr. Il avança en direction de la porte en bois qu’il poussa doucement de sa patte. La porte s’ouvrit dans un grincement à réveiller un mort. Océan Pacifique entra à l’intérieur doucement, puis referma celle-ci, en espérant que personne ne l’ai vu y entrer. Il observait autour de lui, il faisait sombre dedans, bien que quelques faisceaux lumineux traversaient les murs et les fenêtres pour pénétrer la pièce et les yeux de Océan Pacifique durent s’adapter à ce changement de lumière. Il regardait autour de lui et voyait des ustensiles étranges… Des choses que les humains utilisaient. Le chat sauta, il grimpa sur l’évier, celui-ci n’était pas vide, il aperçut une spatule en bois encore utile… Et Océan Pacifique se souvint de sa jeunesse. Il se souvenait de la petite fille qu’il avait tant aimé, des jeunes qu’ils avaient ensemble, un jour alors qu’il était tout seul à la maison, il avait trouvé une spatule identique à celle qu’il voyait ici. Il l’avait prise et l’avait griffée et mâchouillée pour s’occuper. Sa jeune maîtresse s’était énervée en rentrant, puis ils s’étaient amusé tous les deux avec ça, c’était génial. Il voyait des couverts dans cette maison, il n’avait d’ailleurs jamais su ce que c’était… Il voyait les morceaux taillés de métal entre les mains de sa maîtresse, avec ça, elle piquait dans sa nourriture pour les amener à sa bouche, ce que les humains étaient bizarre. Repenser à elle lui fit repenser également à tout le reste, ce soir d’orage, dont il entendait encore presque les coups de tonnerre… Cette pluie, battante et interminable, une chaussée, une rue et un trottoir. Sa maîtresse qui marchait, et lui qui la suivait, une voiture, un bruit très aigu et douloureux… un cri, et sa maîtresse, couchée par terre… Il avait perdu ce jour là la seule personne qui comptait pour lui. Une personne avec qui il avait été si heureux… Et ce jour là, il s’était retrouvé seul, et avait choisit de rejoindre la vie sauvage… Elle était morte, chacun était seul depuis cet instant précis. Océan Pacifique laissa couler sur sa joue une larme en y repensant. Soudain, il sortir de ses pensées dans un sursaut brutal. Il y avait quelqu’un d’autre que lui dans cette maison, un autre chat probablement. Le chat se retourna, balayant du regard tout l’endroit et dit, d’une voix sévère et sûre.

    _ Qui est là ?!


    Voilà ! C’était mon petit coup de pouce, bon, c’est pas top, mais vous pouvez encore compléter tout ça après. J’ai complètement inventé ce résumé sur l’instant c’est idiot… xD
    P.S : ce genre de RP est bien comme open', autrement, il faut plus jouer sur les bruits environnants, le chat et ses simples mouvements, le temps qu'il fait etc. Voilà, j'espère que ça vous aura servi ^^.

- - - - - - - - - - - -- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Dernière édition par Coeur de Panthère le Dim 22 Aoû - 10:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de l'Océan
Guerrier Calme et Pacifique
avatar

Messages : 717

MessageSujet: Re: ~ Remplir les lignes de RP ~ Aide pour le RP. Dim 22 Aoû - 0:50

Oooh..Je suis un exemple !!! Aureusement que c'est pas pour de la moralitée ^^
En tout cas merci, je suis flattée.

_________________
..::Océ Modérateur::..
N'hésitez pas à me posez des questions !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coeur de Panthère
Guerrière Redoutable au Coeur Noir
avatar

Messages : 233

MessageSujet: Re: ~ Remplir les lignes de RP ~ Aide pour le RP. Dim 22 Aoû - 10:30

De rien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Lune
Elue du Vent
avatar

Messages : 197

MessageSujet: Re: ~ Remplir les lignes de RP ~ Aide pour le RP. Dim 22 Aoû - 18:24

Shocked Shocked ouawwwwwww !!! ça c'est unvrai rp Shocked !! ça va bien m'aider merci beaucoup !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile d'Azur
Admin à tendance sadique
avatar

Messages : 1624

MessageSujet: Re: ~ Remplir les lignes de RP ~ Aide pour le RP. Mar 31 Aoû - 10:19

Si tous les RP pouvaient être comme ça... *Bave*
Mais il est vrai que parfois y a ni le temps ni l'inspiration...
En tout cas merci pour ce tuto !

_________________

Use your Head, Trust your Soul, Follow your Heart to Become a Warrior....
Si tu pleurs parce que tu ne vois plus le soleil, tes larmes t'empêcheront de voir les étoiles...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile d'Argent

avatar

Messages : 631

MessageSujet: Re: ~ Remplir les lignes de RP ~ Aide pour le RP. Mar 31 Aoû - 11:15

Je rajouterai juste une petite remarque : Evitez les répétitions !

"Le soleil était déjà haut dans le ciel, on atteignait la demi-journée. Le soleil brillait et réchauffait l’air."
remplaçons par :

"Le soleil était déjà haut dans le ciel, on atteignait la demi-journée, celui-ci brillait et réchauffait l'air."

Vous pouvez aussi remplacez par "il" ou "ce" (mais c'est aussi à éviter car ça fait quand même répétition) un synonyme ou encore une périphrase
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coeur de Panthère
Guerrière Redoutable au Coeur Noir
avatar

Messages : 233

MessageSujet: Re: ~ Remplir les lignes de RP ~ Aide pour le RP. Mar 31 Aoû - 12:02

Exactement, un petit oubli de ma part ; )
Merci pour vos ... " merci " ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Paix

avatar

Messages : 60

MessageSujet: Re: ~ Remplir les lignes de RP ~ Aide pour le RP. Sam 25 Déc - 11:45

moi aussi j'y ferai attention
les rp c'est pas mon truc Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monstreetfantasy-rpg.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~ Remplir les lignes de RP ~ Aide pour le RP.

Revenir en haut Aller en bas

~ Remplir les lignes de RP ~ Aide pour le RP.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Tutoriel-
Sauter vers: